Quand l’utopie se prépare à la guerre – Terra Ignota, Tome 3 : La volonté de se battre, d’Ada Palmer

Les opus 1 & 2 traitent des évènements qui mènent un monde à sa fin. Fort logiquement, cette suite parle de ce qui se passe ensuite, de la manière dont le monde s'écroule Le titre est explicite à cet égard : la question centrale de ce roman est la guerre. Où plutôt ce qui se passe juste avant qu'elle ne se produise... Ce roman a beau être un gros pavé au langage parfois alambiqué, il se dévore plus qu'il ne se lit !

La ville sans Vent, Léonore Devillepoix

Au milieu d'une étendue glacée se dresse Hyperborée, cité protégée du froid et des intempéries par son dôme et sa magie. S'y élève d'immenses tours où les plus fortunées mènent une vie fastueuse du haut de leur septième étage. Quant aux habitants du plancher, qu'ils remercient le Basileus de les tolérer dans sa somptueuse ville !

Vaisseau d’Arcane, Tome 1 – Les Hurleuses, d’Adrien Tomas : Trop de rouages pour une seule machine

Au menu de ce roman choral : une jeune femme prenant la fuite pour sauver son frère, touché par un éclair de magie qui l'a transformé en poupée humaine (et en source de puissance potentielle), un assassin aux motivations obscures et un diplomate issu des abysses, vivant dans son aquarium personnel, le tout sur fond de politique (intérieure comme extérieure) et de complots.

L’ensorceleur des choses menues, Régis Goddyn : une apologie du commerce dans un monde de fantasy

Barnabéüs, vieil ensorceleur des choses menues, voit sa fin se profiler. Il ferme sa boutique et débute la rédaction de ses mémoires. Mais une jeune fille, Prune, ne cesse de le déranger. Elle le supplie de l'aider à retrouver son fiancé, parti depuis plus d'un an vers la cité où l'on devient mage. Bon gré, mal gré, l'ensorceleur et la fiancée vont parcourir la voie du Haut Voyage.

Le problème à trois Corps, Liu Cixin

Nous ne sommes pas dans un roman d'aventures mené tambour battant. Pendant une grande partie du roman, je n'ai pas eu l'impression d'être dans un roman de science-fiction, mais plutôt dans un polar mêlant sciences et politique (et démarrant comme un roman historique).

L'histoire débute en 1967, en Chine, dans la violence de la Révolution Culturelle vue à travers les yeux de Ye Wenjie, astrophysicienne.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑