Le sorcier de Terremer, dans Le cycle de Terremer, Tome 1, d’Ursula K. Le Guin

Fiche

Titre : Le sorcier de Terremer

Auteur : Ursula K. Le Guin

Traducteurs : Philippe R. Hupp, Françoise Maillet et Patrick Dusoulier

Genre : Fantasy

Niveau : facile

Personnage : Ged, magicien puissant qu’on voit grandir et évoluer => +

Intrigue : un récit initiatique où Ged est tourmenté par un monstre qu’il a créé => +

Construction du récit : linéaire => ~

Univers : un monde de fantasy médiéval et maritime, où sorciers et dragons cohabitent sur des archipels innombrables => ++

Thèmes : la quête de soi, le pouvoir, les implications et les responsabilités qui en découlent => +

Style : conte épique et flamboyant => ~

Notes de la bibliothécaire – dissection d’un paradoxe

J’ai été à la fois fascinée et rebutée par ma lecture. Je crois que cela s’explique par l’écriture. Le Sorcier de Terremer est un immense conte, une geste mythique qu’on pourrait se raconter au coin du feu.

Des grands évènements s’y enchaînent. Ged, jeune sorcier puissant, parcourt le monde. Il se confronte à de nombreux dangers et tentations, sous l’égide d’un destin implacable.

Les descriptions sont envoûtantes. Elles nous plongent dans un univers mystérieux, à la nature éblouissante et aux constructions extravagantes. Elles m’ont donné envie de m’y attarder, de voir des histoires s’y développer. Un très beau voyage.

Mais là où la plume de Le Guin se pose pour dépeindre aux lecteurs des contrées enivrantes et des lieux incroyables, elle file toute voile dehors sur la vie de Ged.

Beaucoup de passage de la vie de Ged mériterait un roman entier. Son apprentissage sur l’île de Roke, ses débuts de « mage de terrain », sa fuite à Osskil,… Mais ici, le récit va vite, à l’essentiel, une écriture tournée vers l’action, semblant oublier parfois l’émotion du quotidien. Le petit geste absent de la grande geste.

Au cours de son voyage Ged rencontrera du monde, mais seule une poignée d’entre eux auront une réelle consistance. Sur l’île de Gont, il y a la tante sorcière, la présence d’un père et un puissant mage. Le reste n’est que gardes, ennemis et villageois sans nom. Sur l’île de Roke, il y a un allié et un adversaire. Les professeurs ne sont que des fonctions sans caractère et les autres élèves, une foule anonyme jouant le rôle de toile de fond.

Les personnages sont attachés aux lieux dans lesquels ils évoluent. Mais comme chaque chapitre entraîne Ged dans un nouvel endroit, on ne reste que très peu de temps en compagnie de chaque personnage secondaire…

Pourtant, Le Guin sait faire vivre des personnages et des sociétés. Et elle le prouve ici avec l’évolution de Ged, détruit par les excès de son caractère, puis cherchant à réparer ses erreurs. Un personnage avec des failles, qui grandit, se cherche, s’affronte.

Sans doute est-ce cela qui m’a désarçonné, cette différence de rythme entre description fleuve et évocation succincte du quotidien du personnage.

Avis : Incertain.

5 commentaires sur “Le sorcier de Terremer, dans Le cycle de Terremer, Tome 1, d’Ursula K. Le Guin

Ajouter un commentaire

    1. J’ai lu « la main gauche de la nuit » et je m’en souviens assez peu… Par contre, j’adore « les dépossedés » que j’ai relu plusieurs fois. Concernant le cycle de Terremer, j’ai lu « les tombeaux d’Atuan » qui m’a bien plus plu que le « sorcier de Terremer ». Je pense en parler prochainement ! J’ai aussi apprécié la saga jeunesse « chronique des rivages de l’ouest ». Donc Le Guin, pour moi, c’est très variable. Je ne sais jamais à l’avance si ça va me plaire ou pas… (par contre, son approche anthropologique des littératures de l’imaginaire me fascine toujours)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :