Le dompteur d’avalanches, Margot Delorme

Fiche

Titre : Le dompteur d’avalanches

Auteur : Margot Delorme

Genre : Fantasy savoyarde

Public cible principal : adulte

Personnages : un jeune garçon doté d’un pouvoir, des animaux dotés de pouvoirs, des divinités et un vieil homme sans pouvoir (mais avec du savoir) => ~

Intrigue : une fuite voyageuse pleine de péripéties et de rencontres inattendues => +

Univers : la montagne bien de chez nous dans un monde qui n’est pas le nôtre => +

Thèmes : l’acceptation de la différence, les luttes de pouvoir => +

Style : descriptif, usant d’un vocabulaire montagnard ancien, parsemé de jeux de mots => –

Notes de la bibliothécaire :

Le style est quelque chose de très secondaire pour moi dans mon rapport à la littérature. Le style seul n’est pas suffisant pour que j’apprécie un texte. Je ne lis pas un texte parce qu’il est bien écrit.

Mais le style peut me faire décrocher d’un texte. Et je crois que c’est ce qu’il s’est passé avec Le Dompteur d’Avalanches.

Pourtant, théoriquement, l’écrivaine a fait des choix d’écriture qui me plaisent.

Comme l’utilisation du lexique de la montagne et du patois alpin. Névé et moraine, adret et ubac plongent le lecteur dans une fraîche atmosphère alpine.

Comme l’insertion des créatures du folklore français. Croiser au détour d’une page un dahu gambadant parmi des lagopèdes donne à cet univers de fantasy une touche d’exotisme du terroir fort agréable.

Et pourtant, malgré ces choix que je trouvent intéressants, quelque chose bloque pour moi.

J’ai ressenti comme un décalage entre l’univers, l’intrigue et le langage utilisé.

Je pense que le texte aurait gagné à être épuré. Les phrases plus courtes. Le vocabulaire spécialisé plus distillé. Les descriptions plus rares.

Peut-être que le texte n’est pas le seul fautif de l’impression plus que mitigée qu’il me laisse. Peut-être que j’étais trop fatiguée pour des phrases aussi alambiqués. Peut-être, aussi, que Le dompteur d’avalanches souffre de la comparaison avec L’enfant de la poussière, qui me semble, dans un registre de fantasy rural, mieux maîtriser.

Avis :

Le Dompteur d’Avalanche, un livre que j’aurais aimé aimer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :